Ads

30
Apr
2011
Naranjo - Los Chiles Imprimer Envoyer
Écrit par Gwennolé   

Article

Aujourd’hui je veux passer le col à Zarcero pour me retrouver dans la vallée du nord Costa Rica pour atteindre le Nicaragua dans 2 jours. Je pars tôt ce matin à 6h pour éviter le plus possible la chaleur. Heureusement qu’en grimpant la chaleur diminue. Mais quelle montée, c’est harrassant. Les premiers kilomètres se montent bien mais le poids, le soleil qui tape, les pentes à 8% me donnent du fil à retordre. Je m’arrête tous les 500 mètres pour reprendre mon souffle et boire. Je rencontre quelques cyclistes qui eux aussi montent ou descendent la montagne mais certainement pas aussi chargés que moi. A se rapprochant de Zarcero et du 15e kilomètre cela devient plus facile. Et j’atteinds Zarcero  à 10h. Ouf !!! Je découvre une petite ville sympa avec son église et le jardin sculté.

zarcero Zarcero

En continuant un petit peu je fais la rencontre d’une dame qui m’invite à boire un thé et manger des pancakes; ce n’est pas de refus. J’explique d’où je viens et où je vais !! Il est temps de donner congés à mon hôte et de commencer la descente vers Florencia. Je m’aperçois assez vite que ma roue recommence à voiler. Le fait de freiner dans ces descentes voile ma roue. C’est bien ma veine et je n’ai rien pour réparer. Les pentes sont fortes mais la route est bonne. Il y a quand même beaucoup de camions enfin des monstres je pourrais dire !!!

camions_dans_la_descente Camions dans la descente

Un peu comme en Espagne il commence à pleuvoir dans la descente ; au moins cela rafraichit l’atmosphère mais je n’aime pas cela du tout.

descente_sous_la_pluie Descente sous la pluie

Je trouve un abri en attendant que la pluie cesse. Ici il pleut à grosses gouttes pendant 10 minutes et ensuite c’est le soleil qui sèche tout.

 

Encore 20 minutes à descendre, je continue à pied quand c’est trop pentu pour atteindre Florencia. Tous les magasins sont fermés ; il est l’heure de manger. Alors moi je prends des nachos. Très bon.

nachos Nachos

Je fais réparer mon vélo et cette fois j’achète une clé à rayons. Je me débrouillerai bien avec !! En repartant je découvre des sortes de bananes énormes plus longues que mon bras. Cela vaut bien une photo.

bananes_énormes Bananes énormes

Au loin j’aperçois le volcan qui attire tous les touristes du coin. Moi je continue plus au Nord en laissant le volcan sur ma gauche. En tout cas il est assez remarquable avec sa forme pointue. C’est un jeune volcan toujours en activité.

le_volcan Le volcan

Je continue ma descente et je suis bien obligé d’utiliser ma clé pour redresser une nouvelle fois ma roue. J’y arrive tant bien que mal. Enfin j’arrive en bas de cette longue pente. Je continue maintenant sur les vallons du Nord Costa Ricain. Ce soir je m’arrête à une cabina qui est un sorte d’hôtel mais pour routier. Enfin c’est pas très cher, piscine, air climatisé, tv. Que demander de plus. Tout le monde se retrouve pour manger au bar ; j’ai droit à une bonne viande et quelques cervezas. Je discute avec des routiers qui vendent des extincteurs. Ils sont assez marrants. En tout cas avec çà je progresse en Espagnol.

Je ne me couche pas trop tard, demain je veux éviter la chaleur car ici il fait très chaud. On est dans les plaines. A 6h je suis parti. La route est plus sympa ; je traverse de nombreuses plantations de pina (ananas), canne à sucre, citron.

plantation_de_pina Plantation de pina

Je découvre des usines de canne à sucre, dont la couleur est bien noire. Il font du sucre mais pas de rhum.

Usine_de_canne Usine de canne

Sur la route c’est la succession de tracteurs qui tirent leur cargaison de canne.

Tracteur_de_canne Tracteur de canne

Je traverse même Buenos Aires puis ensuite Los Angeles. J’en ai fait du chemin !!

buenos_aires Buenos aires

Voici enfin Los Chiles qui est la dernière ville pour le Nicaragua mon prochain pays.

Carte

scroll back to top

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir